FANDOM


Androides Blog Header

 

Pour nous remettre du final de la saison 2 de Westworld, FANDOM a décidé de faire le point sur les androïdes. Qu'est-ce qu'un androïde me direz-vous ? Selon le dictionnaire, l'androïde est un automate à forme humaine. L'androïde se distingue du robot traditionnel par son apparence humanoïde et ses compétences qui le rapprochent dangereusement de l'homme. On doit aussi le différencier du cyborg, qui est mi-humain, mi-mécanique. De ses débuts sur grand écran dans Metropolis de Fritz Lang en 1927 sous la forme du personnage mécanique Maria, aux hôtes hyperréalistes de Westworld, comment les androïdes ont-ils évolué dans l'imaginaire collectif ? Aussi fascinants que redoutés, voici notre sélection des androïdes les plus emblématiques de la pop culture.

C-3PO de Star Wars

C-3PO

Hommage évident au robot Maria mentionné ci-dessus, son ancêtre apparue dans Metropolis et première incarnation d’un androïde à l’écran, C-3PO est un androïde old school qui ressemble à un robot. Il a néanmoins des compétences et des qualités humaines, puisqu’il parle 6 millions de formes de communication et qu’il noue une véritable amitié avec R2-D2. Obéissant, il est toutefois bien moins rebelle que ce dernier, et leur duo sert surtout d'élément comique à la saga. Dans Star Wars, la plupart des droïdes sont souvent sympathiques, drôles et très utiles.

Les réplicants de Blade Runner

Blade Runner

L’androïde principale du film culte de Ridley Scott c’est Rachael, interprétée par Sean Young. Et comme on est dans les années 80, l’androïde prend ici la forme d’une femme fatale certes mystérieuse, mais plutôt docile, contrairement aux autres réplicants Roy et Pris, incarnés par Rutger Hauer et Daryl Hannah, qui se retournent contre leur créateur. Mais si Roy est rebelle, ses intentions sont louables : il se bat pour survivre, pour augmenter sa durée de vie limitée. À la fin, il est même suggéré que Deckard lui-même pourrait être un androïde (ce qui est plus ou moins confirmé dans la suite, Blade Runner 2042) alors qu’il a passé sa vie à les chasser… Ici, l’androïde est finalement aussi humain que l’homme.

T-800 de Terminator

Terminator2

Véritable machine de guerre d’abord envoyée pour tuer Sarah Connor et ainsi éviter qu’elle mette au monde John Connor, le futur leader de la résistance humaine, il se métamorphose en héros dans la suite, le génial Terminator 2, où il finira même par se sacrifier pour sauver le jeune John (Edward Furlong). Le personnage emblématique joué par Arnold Schwarzenegger passe d'assassin à figure paternelle en l'espace de deux films, illustrant à la fois la menace et l'espoir que suscitent les androïdes. Hasta la vista baby!

Data de Star Trek

Data Star Trek

Que serait cette liste sans Data, membre indispensable de l’équipage de l'USS Enterprise NCC-1701-D ? Selon sa philosophie, tous les êtres tentent constamment d'évoluer. Alors Data (qui peut éprouver de l’empathie grâce à une puce) essaie de devenir plus humain. Au fil du temps, il se rapproche considérablement de son objectif, bien que son humour laisse toujours à désirer ;) Il finit même par se sacrifier pour sauver les 800 membres de équipage. Si ça ce n'est pas de l'altruisme...

Les cylons de de Battlestar Galactica

Cylons BSG

Dans le remake de 2006 les cylons, des robots mécaniques qui se sont rebellés contre leurs inventeurs humains, reviennent 40 ans plus tard sous une forme humanoïde, et sous plusieurs copies, pour infiltrer et détruire ce qu’il reste de l’humanité. Non seulement les Cylons s’avèrent dotés de sentiments, mais chaque copie du même modèle a sa propre personnalité. Les Cylons se révèleront aussi ambivalents que les humains ; et à la fin les différences entre le créateur et la créature sont tellement floues qu’ils peuvent même procréer et donner naissance à l’ancêtre de l’humanité : Hera. Ici l’androïde est à l’origine de l’humanité telle que nous la connaissons. Et la guerre entre l’homme et la machine, un éternel recommencement.

David de Prometheus

David Prometheus

David remplace Bishop, l’androïde de la saga originale Alien. Et il est mauvais à souhait. C’est l’androïde qui rêve de moutons mécaniques de Philip K. Dick puisqu’il est à l’origine de la création des Xénomorphes, résultats de ses expériences génétiques avec le pathogène noir trouvé sur LV-223, qui décimeront toutes formes de vie animale, dont les humains. David est l’incarnation de l’androïde sociopathe, puisqu’il ne semble pas éprouver la moindre émotion, si ce n'est du mépris, envers ses créateurs.

Les hôtes de Westworld

Dolores Westworld

Les hôtes de Westworld sont des êtres synthétiques confinés dans un parc d'attractions et obéissants à des boucles narratives pour répondre aux besoins en tous genres des humains qui le visitent. Dolores, incarnant la parfaite pionnière américaine, est la première androïde du parc à développer une conscience, grâce aux tests de son créateur Arnold Weber, et devient le leader de la révolte des hôtes dans la saison 2. On découvre au fil de la série que Dolores s’est affranchie d'Arnold (aka Bernard Lowe) en tuant littéralement ce dernier. Certains la comparent déjà à Khaleesi pour son évolution et sa main de fer.

Je voudrais remercier Aki-chan86 pour m'avoir inspirée pour ce billet de blog. Vous pouvez lire son billet sur les androïdes ici.



Hypsoline

Hypsoline

Hypsoline est Community Manager pour la communauté francophone, mais vit désormais en Allemagne. Durant son temps libre, elle regarde beaucoup trop de séries et aime lire des livres de SF, alors autant vous dire qu’elle est ravie de travailler pour FANDOM ! Parmi ses sujets préférés on trouve Star Wars, Game of Thrones et X-Files.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .